Auteur/autrice

Fabiola Negron

Director of Food Safety

La FDA fait la différence entre les compléments alimentaires liquides et les boissons

Jan 20, 2014

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a finalisé « Distinguer les compléments alimentaires liquides des boissons », une directive visant à aider les fabricants à déterminer si un produit sous forme liquide est un complément alimentaire ou une boisson.

La loi Food, Drug, and Cosmetic Act (FD&C Act) définit les boissons comme des aliments conventionnels.  En vertu de la loi FD&C Act, les compléments alimentaires ne peuvent pas être représentés pour une utilisation comme un aliment conventionnel (et donc comme une boisson) ou comme un seul élément d’un repas ou du régime alimentaire.  La représentation d’un produit en tant qu’aliment conventionnel peut être le résultat de son produit ou de son nom de marque, de son emballage, de la taille de la portion ou de la consommation quotidienne recommandée, et même des déclarations dans son étiquetage ou sa publicité.

Étiquetage et publicité  :  Des déclarations, telles que « rafraîchi » ou « réhydraté », peuvent faire qu’un produit soit considéré comme un aliment conventionnel.  Les images peuvent également représenter un produit comme un aliment conventionnel.  Par exemple, la FDA indique qu’« une publicité ou une étiquette avec une photo d’un produit liquide versé sur une salade verte représenterait le produit comme une vinaigrette ».

Nom du produit  : Les exemples de termes utilisés dans les noms de produits qui pourraient amener un produit à être considéré comme un aliment conventionnel comprennent  : boisson, boisson, eau, soda, thé, café et jus.

Emballage du produit  : La taille, la forme, la couleur et la conception d’un conteneur influencent toutes la classification d’un produit.

Taille du service  :  La FDA estime que les consommateurs américains boivent en moyenne 1,2 litre de liquide par jour.  Si un produit est destiné à constituer une quantité importante de la consommation quotidienne d’un consommateur, il peut être représenté comme un aliment conventionnel.

Recommandations et instructions d’utilisation  : La loi FD&C définit les compléments alimentaires comme des produits destinés à compléter le régime alimentaire.  Parmi les intentions qui pourraient conduire à la représentation d’un produit en tant qu’aliment conventionnel, on peut citer  : étancher la soif, fournir une valeur nutritionnelle ou fournir un goût et un arôme.

Il est important de connaître la différence entre les compléments alimentaires et les aliments conventionnels, car une mauvaise classification d’un produit peut avoir de graves conséquences.  La FDA a des réglementations différentes en matière d’étiquetage et d’ingrédients pour les compléments alimentaires et les boissons.  Si un produit est mal étiqueté, il peut être considéré comme mal étiqueté.  Si un produit contient des ingrédients non approuvés, la FDA peut considérer qu’il est altéré.

La lettre d’avertissement de la FDA adressée à Rockstar, Inc. en mai 2012 en est un bon exemple.  Les produits à base de café de Rockstar contenaient du Ginkgo, qui est autorisé comme ingrédient dans les compléments alimentaires, mais est un additif alimentaire non approuvé pour les aliments conventionnels.  Malgré l’utilisation par Rockstar du terme « complément énergétique » et l’étiquetage de leurs produits avec un panel de « faits supplémentaires », la FDA a déclaré que les produits à base de café de Rockstar ne pouvaient pas être considérés comme des compléments alimentaires parce que  :

  • La déclaration d’identité des produits comprenait le « café », qui représente une boisson.
  • L’étiquette indiquait « Profitez de cette boisson fraîche et fraîche. »
  • L’emballage et l’apparence des produits ressemblaient à une boisson en conserve typique.

Étant donné que la FDA considérait les produits à base de café de Rockstar comme des boissons et non comme des compléments alimentaires, l’utilisation de Ginkgo par Rockstar a fait des produits falsifiés en vertu de la loi FD&C Act.

Registrar Corp est une société de conformité de la FDA qui aide les entreprises agroalimentaires à respecter les réglementations de la FDA américaine.  Registrar Corp peut examiner les étiquettes des produits pour vérifier leur conformité à la FDA et peut aider une entreprise à déterminer si son produit est un complément alimentaire ou un aliment conventionnel.  Si vous avez des questions sur les réglementations de la FDA en matière de boissons et de compléments alimentaires, ou si vous souhaitez obtenir de l’aide, contactez Registrar Corp au +1-757-224-0177 ou via le service d’aide en direct 24 h/24, 7 j/7  : https://www.registrarcorp.com/livehelp.

Auteur/autrice


Fabiola Negron

Director of Food Safety

Widely respected in the Food Safety industry, Fabiola provides insightful education to food and beverage companies worldwide on U.S. FDA regulations resulting from the passage of the Food Safety Modernization Act (FSMA) in 2011. Her expertise in creating and reviewing Food Safety plans, helping U.S. importers comply with Foreign Supplier Verification Program (FSVP) regulations, and leading our Food Safety team have helped hundreds of companies comply with FDA food and beverage requirements.

Related Article


Subscribe To Our News Feed

To top
This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.